Le blog de l’herbe folle


“Vous l’aurez compris,
l’Herbe Folle n’est pas une hérésie.
Détrompez-vous en fait il s’agit,
d’un lieu de vie où l’on accomplit,
pas seulement de la poésie,
ni d’un peu de folie,
mais avant tout un projet qui se nourrit,
de notre cadre de vie,
et où l’on s’investit,
ensemble unis,
pour en faire une belle symphonie.”


Derniers articles

Rencontre avec Douce Mirabaud

En octobre 2020, l’abbaye de Beauport accueille Douce Mirabaud en résidence d’artiste. Deux mois plus tard, Comète voit le jour. Pour nous, à l’herbe folle, Comète, c’est une œuvre d’envergure constituée de petits gestes et de moments passés ensemble….

Autour de la rose de Beauport

Autour de la Rose de Beauport Mireille et Gilles Le Roux, volontaires passionnés par la flore environnante, nous proposent plusieurs ateliers autour de la rose (taille, conférence, créations, etc). 

Céramiques en Herbe Folle

Céramiques en Herbe Folle Gérard Tonneau, membre du groupe de sculpteurs céramistes Kerarter, nous invite à animer la façade de l’Herbe Folle par le biais de la céramique. Il nous propose une initiation au modelage de mascarons. 1, 2,…

Conjuguer les temps

Conjuguer les temps, en photos ! Laurent Primot, amoureux de photographie, propose de conjuguer le temps qui passe et le temps qu’il fait en capturant des clichés au fil des saisons sur le paysage de bord de mer.

Cueillette raisonnée de plantes sauvages

Cueillette raisonnée des plantes sauvages Si on vous disait que vous pouvez confectionner vos propres macérats naturels ? Et oui, c’est possible. C’est au côté de Frédérique Labadie, que vous apprendrez des recettes qui portent ses… bourgeons ! 1,…

Un café pour un service aux visiteurs

Parce que d’autres modes de financements accompagnent l’émergence des tiers-lieux, l’herbe folle répond à une demande de restauration tout en assurant la pérennité économique de cet espace social hybride.

« Mes amis, il n’y a pas de mauvais hommes ou de mauvaises herbes, il y a juste de mauvais cultivateurs » — Victor Hugo